Divers

 

LE 11 SEPTEMBRE 2001

 

Le 11 septembre, dans la matinée ...

Une annonce, un choc pour le monde entier : la première tour jumelle s'est effondrée. Un sielnce, une peur qui s'installe dans la salle. Quelques minutes plus tard, un deuxième crash. Un stress, on craint pour les vies que l'on connait. Un peu d'agitation et on voit en directe la deuxième tour à terre. Plus rien, voila ce qu'on retrouve à l'emplacement même des deux tours jumelles, un vide. Une sensation désagréable et puissante vient s'installer mêlant peur, crainte, tristesse et impuissance, une impuissance face à cette castatrophe.

Plus rien ne saura comme avant. Et si maintenant, on vient attaquer notre pays? Que ferions-nous? Comme pour cet attentat, on aura peur mais on saura que quelqu'un pense à nous. Voila ce que les new-yorkais, travaillant dans ces deux tours, on ressentit pour la dernière fois : de l'amour.

Bailly Octavie, atelier d'écriture

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site